Une version plus petite du vibrateur Crescendo est disponible en pré-commande.

Comme le dit le vieil adage, les grandes choses viennent en petits paquets, surtout quand il s’agit de technologie sexuelle.

Après tout, il peut être difficile d’être intime avec une technologie qui est trop encombrante pour être efficace

Heureusement, les gens de MysteryVibe ne sont pas seulement des ingénieurs qualifiés en technologie du sexe, mais ils ont aussi pris ce vieil adage à cœur, avec le développement de leur nouveau jouet : Poco.

Petit mais puissant

Suivant les traces des autres produits de la marque, comme le populaire Crescendo, le Poco peut être manipulé et remodelé pour répondre aux besoins de chaque utilisateur. Cette caractéristique est rendue possible par le corps flexible en silicone du jouet.

Comme chaque utilisateur de sex toy peut en témoigner, être capable de changer la forme d’un objet de plaisir pour l’adapter à l’anatomie unique de vos propres organes génitaux est un énorme bonus. Pour les vibrateurs qui nont pas cette caractéristique, il est souvent préférable de remplacer le jouet lui-même plutôt que de passer beaucoup de temps à chercher la bonne position pour le faire fonctionner.

Selon un article publié sur Engadget, Poco, dont le nom est, à juste titre, italien pour “un peu”, se vante également de la flexibilité dans ses deux moteurs vibrants, offrant huit modèles et 16 niveaux d’intensité.

La légère réduction de puissance par rapport à sa grande famille est parfaitement logique, compte tenu de l’objectif de MysteryVibe de rendre le Poco aussi petit que possible.

Les similitudes de Poco avec les jouets plus grands de MysteryVibe

Poco est beaucoup plus petit que les autres jouets MysteryVibe, et il ne comporte que deux moteurs, alors que ses cousins en ont quatre. Toutefois, il est en fait très similaire aux plus gros vibrateurs o quand il s’agit de fonctionnalités interactives

Comme les autres sex toys de la gamme, Poco peut être connecté à l’application MysteryVibe pour permettre aux utilisateurs de contrôler les vibrations à distance. C’est assez étonnant, compte tenu de sa taille !

Quant à la charge, il y a une petite différence avec les autres vibrateurs : Poco utilise un micro-USB au lieu d’une charge par induction. Selon le même article Engadget que nous avons mentionné ci-dessus, Poco sera capable de fonctionner 60 minutes avec une charge complète, ce qui devrait être plus que suffisant pour que la plupart des gens puissent en profiter.

MysteryVibe est un peu vague sur la date exacte à laquelle vous serez en mesure de réduire vos 90 $ (ou 80 € en Europe) pour mettre la main sur le nouveau Poco, disant qu’ils estiment que la livraison commencera dans la première partie de l’année prochaine.

Une entreprise à observer et à admirer

MysteryVibe a été présenté plus d’une fois ici à chez Exepnsions Scientifiques, et à juste titre : il s’agit d’une entreprise axée sur les femmes qui a pour mission d’utiliser la technologie sexuelle comme outil d’autonomisation sexuelle. De plus, son succès est un signe que les entreprises de technologie sexuelle gérées par des femmes sont là pour rester

L’an dernier, par exemple, MysteryVibe a remporté une importante victoire en matière d’investissement, avec un investissement initial de 1,5 million de dollars, suivi d’un investissement de 4 millions de dollars par l’intermédiaire de capitaux extérieurs, puis d’une valeur énorme de 13 millions de dollars.

Avec ces données, en plus de leur activisme pour le droit au plaisir sexuel féminin, MysteryVibe continue d’être une entreprise à laquelle il faut prêter attention et, plus important encore, respecter ce qu’elles font – et ce qu’elles défendent.